L’ami du MJ : le plan de Donjon !

Le boulot de MJ c’est pas super facile, on utilise donc tout un tas de petits trucs pour nous faciliter la vie. Et parmi eux on trouve : le plan de Donjon !

Le plan de Donjon est l’une des meilleures aides que le MJ puisse avoir. Il permet de savoir en un coup d’œil où en sont les joueurs et qu’est ce qui les attend.

fantasy_map_by_djekspek_thime

Je m’explique, il est difficile de bien faire visualiser aux joueurs l’endroit où ils se trouvent, les longues descriptions sont efficaces mais vite barbantes et on fini par s’y perdre. C’est là qu’intervient le plan de donjon.

Le plan de Donjon est tout simplement une vue aérienne d’une zone (un village, un étage, une route, un campement…etc).
C’est là dessus que vous allez pouvoir noter toutes les choses intéressantes: pièges, coffres, monstres, endroits intéressants…etc.
Cette vue aérienne va vous permettre de:

  1. Décrire précisément à vos joueurs ce qu’ils peuvent voir de l’endroit où ils se trouvent.
  2. Vous rappeler rapidement ce que vous avez préparé dans cette zone.

Comme d’habitude : un bon exemple !

final

Voila, là vous avez un plan de donjon des plus simple qui soit !

VOS JOUEURS NE DOIVENT SURTOUT PAS LE VOIR !
(Bah oui hein, sinon ils verront tous vos pièges et monstres cachés…)

Pour notre exemple nous allons prendre le sous-sol d’une maison qui sert de planque à des contrebandiers.
Une fois que le plan est dessiné : remplissons le avec ce que nous avons dans notre scénario, ce qui donnera par exemple :

final

A: Entrée
Mes joueurs commenceront le donjon depuis ce point, une échelle ou un escalier leur permettra d’arriver ici.

B: 3 ennemis
Cette première pièce sera remplie de lits de camp et autres installation de vie commune, une sorte de salon mais occupé actuellement par 3 margoulins.

C: Piège
La porte menant à la pièce suivante sera piégée ! (Mwahahah !)

D: 2 ennemis
Cette pièce sera l’entrepôt de marchandises, elle sera gardée par 2 gros balèzes.

E: Énigme
Une porte cachée, mes joueurs peuvent la repérer en sentant un courant d’air par exemple.

F: Indice caché
Mécanisme (levier) pour ouvrir la porte.

G: Boss
Salle du butin, gardé par le chef de la bande.

et X: chemin accessible uniquement après avoir tué le Boss.

Et voila, d’un rapide coup d’œil vous pouvez maintenant expliquer clairement à vos joueurs ce qu’ils peuvent voir et vous y retrouver clairement dans votre organisation.
A vous maintenant de leurs fournir une belle description de la pièce où ils se trouvent.

Certains MJ adorent ce système et en profitent pour créer de véritables labyrinthes aux choix multiples pour leurs joueurs, ce qui donne ce genre de choses :

M1_Dungeon.jpg~original

Ces plans ne sont pas du tout obligatoires mais fortement conseillés pour les MJ voulant créer de véritables architectures à leurs donjons, ils apportent une lecture facile de la situation et permettent de s’y retrouver bien plus rapidement mais je le répète encore une fois : vos joueurs ne doivent JAMAIS les voir !

Il est tout à fait possible de faire tout son scénario via des plans comme ceux là mais dans ce cas attention, ne faites pas un enchainement de donjons (vous allez ressembler à un simple RPG Coréen là…). N’oubliez jamais que le JDR est un jeu narratif, vous devez créer divers lieux et personnages, en bref : ne zappez pas les parties en ville, dans les tavernes ou sur les routes pour vous concentrer sur les Donjons.
Attention donc à ne pas ressembler juste à une succession de portes qui s’ouvrent sur des salles à l’infini.
Mettez des PNJ, des quêtes annexes, des chemins bloqués qui se débloqueront plus tard…etc. En bref : créez de la vie, le « Pull Kill Loot » c’est le mal, cela va tuer votre aventure.
(Ps: PKL veut dire entrer dans une pièce, tout bousiller dedans et passer à la suivante pour recommencer)

Et bien sur vous pouvez aussi créer un PDD (oui j’en avais marre de l’écrire en entier) pour toutes vos villes et villages ! (Bon ce n’est pas très très utile pour un village mais pour une ville, vos joueurs vont être contents de pouvoir s’y retrouver facilement)

En conclusion : Usez et abusez des Plans de Donjon mais n’oubliez pas le reste pour autant, le PDD est seulement une AIDE. Rien ne remplace le scénario !

Et voila, à vous de jouer maintenant !

heroquest

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s